Menu

Statystyki

Brak własnych statystyk

Wyszukiwanie

http://www.lavoixdunord.fr/region/une-relique-du-pape-jean-paul-ii-attendue-la-semaine-ia0b0n2097306

Une relique du pape Jean-Paul II attendue la semaine prochaine à l’église de Waziers

 

Publié le 26/04/2014

 

CLAIRE LEFEBVRE

 

 

Si la canonisation de Jean-Paul II et de Jean XXIII aujourd’hui à Rome (lire aussi page 36) aura un retentissement planétaire, elle aura aussi un écho particulier dans la région puisqu’on attend cette semaine à Notre-Dame des Mineurs à Waziers une relique du pape décédé en 2005. Ce qu’on sait de cet insolite cadeau du Vatican auquel on n’osait croire dans le Douaisis.


La parenté avec Jean-Paul II de François Wojtyla, prêtre de Waziers, a sans douté aidé. PHOTO PATRICK JAMES

 

1. De quelle relique s’agit-il ?

 

Impossible pour le moment de voir la relique, qui sera dévoilée aux paroissiens dimanche prochain lors d’une messe à 10 h 30 à Notre-Dame des Mineurs, l’église de Waziers qui peut accueillir 1 000 personnes. Il s’agirait d’un morceau de tissu maculé de sang papal enfermé dans une capsule, provenant de la soutane que Jean-Paul II portait lors de l’attentat place Saint-Pierre en 1981. Les médecins avaient déchiré en urgence sa robe, que son secrétaire avait conservée. L’objet sera présenté « dans un ostensoir en forme de flamme », précise Jean-Marc Zwerenz, de l’Association pour la sauvegarde de l’église. La relique n’est pas unique : d’autres bouts de la soutane sont en chemin pour la France, dans les villes de pèlerinage Paray-le-Monial (Saône-et-Loire), Sainte-Anne-d’Auray (Bretagne) et Lourdes (Hautes-Pyrénées). Il existe aussi quatre flacons contenant du sang prélevé au Saint-Père à la fin de sa vie en vue d’une transfusion qu’il refusa finalement.

 

2.Pourquoi à Waziers ?

 

Comment la relique de « la personne la plus connue au monde, qui a serré le plus de mains », rappelle avec fierté Jean-Marc Zwerenz, atterrit-elle dans le Douaisis ? Le curé de l’église, François Wojtyla (ci-dessous), n’est autre que le petit-cousin du pape Karol Wojtyla. Un lien de parenté qui a sans doute aidé lorsque la paroisse a fait une demande officielle au Saint-Siège il y a quelques années : « Nous envisagions d’édifier un nouvel autel qui, pour être consacré, a besoin de reliques, explique Jean-Marc Zwerenz, qui se bat depuis 2001 pour rénover les lieux. Finalement, nous avons récupéré l’autel de la base aérienne de Cambrai qui a fermé, mais la demande a tout de même suivi son cours et fini par être exaucée. »

 

À Waziers, l’attachement de la communauté polonaise pour le pape né à Wadowice est particulier : le parvis de Notre-Dame porte son nom depuis qu’il fut déclaré « Bienheureux » en 2008. Et si on attend le 4 mai pour présenter la relique, c’est aussi parce qu’on sera au lendemain de la fête nationale polonaise. Lors de la messe, qui sera célébrée par le père Wojtyla et présidée par l’archevêque de Cambrai Mgr Garnier, officieront le groupe vocal Polsksartois d’Arras et la chorale des mineurs polonais de Douai. L’un de ses chanteurs, Gérard Garçon, est « fier et reconnaissant de tout ce que ce pape a fait pour l’Église et la Pologne. Elle était encore sous le joug soviétique lorsqu’il a été élu. Pour nous, sa canonisation était déjà faite ! »

 

3.Pourquoi un tel secret jusqu’à dimanche ?

 

Pas de fétichisme ni de guérison miraculeuse à attendre de cette relique. Mais si le prêtre Wojtyla préfère que le trésor – symbolique plus que matériel – chemine dans le plus grand secret, c’est peut-être parce qu’une relique semblable fut volée en janvier en Italie (deux malfaiteurs, méconnaissant leur butin, avaient été arrêtés cinq jours plus tard). Mais surtout parce que « c’est un objet de vénération, devant lequel on marque son respect envers celui qui est devenu Saint, et en qui ont voit des signes de Dieu », explique Jean-Marc Zwerenz. Une coutume qui remonte aux origines de l’Église, manifestant le sacré du corps promis à la résurrection.

 

4.Un lieu de pèlerinage ?

« Grâce à cette relique, Jean-Paul II sera plus que jamais avec nous », estime Jean-Marc Zwerenz. Contrairement aux autres reliques, itinérantes, celle-ci sera ici à demeure dans une châsse en verre. L’église des années 20 est classée Monument historique et inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. « C’est un lieu de culte et de mémoire pour les familles des mineurs polonais. » La présence de la relique devrait attirer croyants et curieux, et pourquoi pas des pèlerins. Jean-Marc Zwerenz se dit prêt : « Face au problème actuel du manque de prêtre, on préfère un musée qu’une église qui ferme. »

 

Source : La Voix du Nord, dimanche 27 avril 2014. http://www.lavoixdunord.fr/region/une-relique-du-pape-jean-paul-ii-attendue-la-semaine-ia0b0n2097306

Święta

Sobota, XV Tydzień zwykły Rok A, I Święto św. Mar

Liturgia słowa

Czytania:

  • Ewangelia:

Sonda

czy potrzebna jest strona parafialna w internecie

bardzo

mało potrzebna

wcale nie potrzebna

nie wiem


Licznik

Liczba wyświetleń strony:
1086